Fonctionnement d’une transaction Bitcoin

Transaction Bitcoin

Il est impératif de maîtriser les mathématiques appliquées pour comprendre le fonctionnement d’une transaction Bitcoin et de celle des autres cryptomonnaies. De plus, à l’ère de la démocratisation de la technologie Blockchain, les crypto-investisseurs commencent à s’intéresser au mode de fonctionnement des devises virtuelles. Voici tout ce qu’il faut savoir pour comprendre une transaction bitcoin.

Le déroulement de la création d’une adresse bitcoin

 la création d’une adresse bitcoin

Tout commence par la création d’une adresse bitcoin qui permettra à l’utilisateur de recevoir et d’envoyer des BTC. Techniquement, Bitcoin utilise la fonction (mathématique) de hachage SHA-256 (Secured Hash Algorithme 256) dans le calcul d’une adresse bitcoin (à partir de clés privées et publiques).Il s’agit d’ailleurs de l’algorithme permettant de sécuriser le Blockchain (lors de la réalisation du consensus Proof of Work ou preuve de travail). Autrement dit, l’adresse bitcoin est obtenue en appliquant un double hachage (SHA-256 et RIPEMD-160) à la clé publique pour donner naissance à ce qui est appelée la « Public Key Hash » de 20bites/160bites. Celle-ci va ensuite subir un processus de cryptage à l’aide du système « Base58check » afin d’obtenir une adresse bitcoin.

En réalité, l’algorithme de hachage de Bitcoin (SHA-256) fonctionne comme une presse qui va réduire un ou plusieurs éléments (chiffres, lettres, symboles) de différentes longueurs (input) en un seul code de 256 bits (output).

Qui peut effectuer des transactions en bitcoin ?

Les bitcoins n’étant pas palpables, il est impossible de les toucher avec les mains. Et pourtant, acheter des produits ou des services avec des BTC est tout à fait envisageable. Pour ce faire, il faut créer une adresse bitcoin depuis son portefeuille électronique.

L’utilisateur pourra ainsi effectuer des transactions sur le réseau Bitcoin tout en conservant son anonymat. Bien entendu, toutes les transactions sont enregistrées dans le Blockchain qui est une base de données décentralisée accessible aux participants (membres=) de cette technologie. En tout cas, il est possible de déterminer le nombre de BTC se trouvant dans une adresse bitcoin, même s’il s’agit de celle d’une autre personne.

Enfin, une transaction bitcoin doit contenir un « Input » sur lequel l’adresse utilisée devrait apparaître, un « Montant » indiquant le nombre de bitcoins envoyé et un « Output » qui est l’adresse électronique d’expédition.

Qui valide les transactions bitcoin ?

Qui valide les transactions bitcoin

Il faut utiliser une adresse Bitcoin ainsi qu’une clé privée pour pouvoir envoyer des BTC à quelqu’un. Mais une clé publique permet elle aussi de recevoir des bitcoins. Dans tous les cas, ce sont les mineurs qui valident chaque transaction réalisée sur le réseau décentralisé. Un nouveau bloc est par ailleurs créé toutes les 10 minutes (contre 14 secondes pour Ethereum) sur Bitcoin Network, et la validation d’une transaction Bitcoin peut durer une dizaine de minutes.

Il ne faut donc pas s’étonner si les vendeurs acceptant les cryptomonnaies demandent parfois à leurs clients de patienter avant de leur donner le produit qu’ils viennent d’acheter. Toutefois, en cas de petites transactions (achat de vêtement, de nourriture, etc.), certains commerçants — les plus généreux du moins — n’exigent plus de leurs consommateurs d’attendre la validation de la transaction Bitcoin.