Les facteurs qui peuvent influencer les prévisions concernant l’évolution de Bitcoin en 2018

Plusieurs paramètres, tels que la fluctuation de l’offre et de la demande, peuvent influencer le cours du Bitcoin (BTC). De ce fait, la bonne maîtrise des indicateurs avancés est requise pour rentabiliser son investissement. Mais quels sont donc les éléments pouvant influencer les prévisions de l’évolution de Bitcoin en 2018 ?

évolution de Bitcoin : Le déséquilibre entre l’offre et la demande

Tout comme le cours de l’or, celui des crypto-monnaies (surtout le Bitcoin) est aussi influencé par l’offre et la demande. Normalement, il ne devrait pas y avoir plus de 21 millions de bitcoins en circulation sur le marché pour équilibrer la balance. Le minage est donc le seul processus de création de bitcoins et son coût peut influencer le prix du BTC. En général, les chercheurs d’or utilisent des outils spécifiques (pelle, crochet, détecteurs de métaux conçus pour trouver l’or, etc.) pour dénicher le métal précieux.

De leur côté, les mineurs de Bitcoin utilisent des ordinateurs (les plus puissants du monde) pour créer de nouveaux bitcoins sur le marché. Concrètement, si les acquéreurs de BTC sont nombreux, il y a de fortes chances que son prix flambe. L’inverse est toutefois catastrophique. En clair, si l’offre est faible par rapport à la demande (acheteurs), la valeur du BTC va grimper.

Les publicités négatives sur les médias

Les publicités peuvent avoir des répercussions aussi bien positives que négatives sur l’évolution du bitcoin. La couverture médiatique joue en effet un rôle important sur la visibilité des crypto-monnaies. Vous souhaitez connaître la meilleure crypto-devise du moment ? Consultez les publications des journaux les plus diffusés.

Si elles sont dithyrambiques, l’augmentation du prix du bitcoin est assurée. Le cas échéant, le cours du BTC risque de chuter à son plus bas niveau. Fort heureusement, l’Autorité des Marchés financiers (AMF) est habilitée à pénaliser les diffuseurs de fausses informations.

À titre d’exemple, certains journalistes n’ont pas hésité à avancer que la technologie du blockchain a déjà fait face à des piratages informatiques. Pire, une partie de l’opinion publique est convaincue que les crypto-monnaies sont utilisées pour financer le terrorisme ou blanchir de l’argent sale.

La réglementation en vigueur

Les cryptomonnaies échappent au contrôle des États et des banques, d’où leurs succès auprès des investisseurs internationaux. En revanche, certains pays tels que les États-Unis, le Japon, la Grande-Bretagne et le Canada ont mis en place un arsenal juridique destiné à encadrer l’utilisation du Bitcoin. Parallèlement à cela, certains pays comme la Bolivie, le Bangladesh, le Kirghizistan ou encore le Népal ne sont pas prêts à légaliser le BTC.

La Chine, de son côté, a fermé les échanges avec le pays dans le passé, ce qui a entraîné la chute du Bitcoin. Mais depuis la consécration du bitcoin comme moyen de paiement au Japon, en avril 2017, le cours du BTC a remonté. Mieux, la valeur du BTC a franchi la barre des 15 000 dollars à la fin de l’année 2017.