Comment vendre les Bitcoins ?

Certaines personnes continuent de penser que le Bitcoin est la monnaie des terroristes. Or, il est utilisé par presque tout le monde. Le Bitcoin est un outil de paiement décentralisé accessible à tout investisseur ou particulier. Il permet d’effectuer des transactions rapides, sécurisées, gratuites et en temps réel.

Grâce à ce moyen de paiement, il est possible d’échanger des devises électroniques n’importe quand et n’importe où dans le monde entier. Il existe plusieurs façons de le vendre sur le marché. Focus.

Vendre les Bitcoins sur les plateformes de trading

Les détenteurs de Bitcoins peuvent les vendre sur les plateformes d’échanges. Parmi les plus connues : Coinbase, Kraken, Global Digital Asset Exchange(GDAX), Bitstamp ou LocalBitcoins. Cette transaction prendra la forme d’un virement vers le compte bancaire du « Bitcoin-geeks ». Grâce à elle, il sera plus facile de vendre du Bitcoin contre des monnaies fiduciaires (euro, dollar, Francs suisses, etc.).

Sur tous les types de plateformes d’échanges, un contrôle de l’identité bancaire du détenteur est requis. Cette opération peut parfois prendre du temps. Le détenteur de Bitcoins devra fournir ses informations bancaires telles que le nom de la banque et devra attendre 1 à 2 jours avant de convertir ses Bitcoins en euro.

Vendre les Bitcoins sur les plateformes de trading

Il apparait que le processus de vérification d’identité bancaire s’avère plus simple et plus rapide sur Paymium. Par ailleurs, il est possible de vendre les Bitcoins contre de l’euro sur Kraken, la plateforme de trading préféré des Américains.

Vente entre particuliers vs vente dans un magasin physique

Jusqu’ici, aucune loi n’interdit la vente de Bitcoins entre particuliers, que ce soit en France ou à l’étranger. Pour ce faire, il est nécessaire de s’inscrire sur un site prévu à cet effet tel que Leboncoin ou Anibis. Ces sites permettront de trouver rapidement des acquéreurs potentiels.

Il est d’ailleurs possible de vendre ses Bitcoins à des particuliers qui habitent à côté en utilisant LocalBitcoin. Il convient toutefois de définir le mode de paiement de la monnaie fiduciaire (chèque, PayPal, virement bancaire, espèce, etc.) avant d’envoyer la cryptomonnaie à l’adresse de l’acheteur.

Les détenteurs de Bitcoins peuvent toujours se tourner vers une enseigne physique pour vendre ses devises cryptographiques. En France, il est possible de vendre du Bitcoin directement en magasin grâce à la Maison du Bitcoin qui propose un bureau de change à Paris. Bien sûr, il faut se munir d’une pièce d’identité et utiliser son portefeuille Bitcoin pour accéder à ce genre de service. Il arrive que le magasin demande un relevé d’identité bancaire RIB, mais ce n’est pas toujours le cas.

Que dit la Loi sur la vente de Bitcoins en France ?

Le prix du Bitcoin (moyenne sur 24 h) était de 6 434,09 €(2,31 %) le 29 mai 2018. Cela signifie qu’elle reste la plus grande cryptodevise du moment. De ce fait, les investisseurs du monde entier, y compris les Français, deviennent de plus en plus nombreux à investir dans cette monnaie virtuelle.

Il faut retenir que le Conseil d’État a décidé, le 26 avril 2018, que les produits tirés par des particuliers de la cession de Bitcoins relèvent désormais de la catégorie des plus-values de biens meubles.

Les gains issus du minage de cryptomonnaie restent imposables au régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Autrement dit, les détenteurs de Bitcoins qui gagnent peu doivent déclarer leurs revenus à la fin de l’année dans la case BNC de leur feuille d’impôts sur le revenu (IR).

Que dit la Loi sur la vente de Bitcoins en France

Un particulier qui gagne beaucoup est passible d’une peine d’emprisonnement de 5 ans et devra s’acquitter d’une amende de 75 000 €s’il n’a pas créé une structure professionnelle pour abriter son activité.

Dans tous les cas, ce sont les professionnels qui peuvent profiter pleinement de la vente de Bitcoins. Toutefois, les gains mensuels ne doivent pas dépasser les 666 € et le détenteur de Bitcoins est assujetti à l’impôt.