Différence entre Ethereum et Bitcoin

Le Bitcoin et l’Ethereum sont les cryptomonnaies les plus célèbres. Or, il n’est pas toujours facile de différencier les deux technologies. Il convient toutefois de savoir que le BTC est la mère de toutes les monnaies virtuelles (y compris l’ETH). Le point dans ce qui suit.

Bitcoin : la première cryptomonnaie de l’histoire

bitcoin imageCréé par Satoshi Nakamoto (un pseudonyme), le Bitcoin a fait son apparition en janvier 2008. À l’époque, le BTC valait quelques centimes, alors qu’aujourd’hui, son prix se situe entre 6 000 $ et 6 500 $ (début septembre 2018). Sa capitalisation boursière s’élève à 109, 817, 928, 532 $ (au moment de la rédaction).

Rappelons ici que c’est le Bitcoin qui a démocratisé l’utilisation de la technologie du Blockchain. En effet, pour rappel, le premier bloc vit le jour le 3 janvier 2009, et neuf jours plus tard, Satoshi Nakamoto et Hal Finney réalisent la première transaction en bitcoin (10 BTC) dans le bloc 170. Laszlo Hanyecz, quant à lui, a échangé 10 000 BTC contre deux pizzas du restaurant Papa John le 17 mai 2010.

Cela a permis aux détenteurs de la première cryptomonnaie de découvrir que celle-ci pouvait être utilisée comme moyen de paiement. Tout cela pour dire que le Bitcoin reste la première monnaie électronique cryptographie basée sur la technologie Blockchain dans laquelle sont inscrites toutes les transactions réalisées par les utilisateurs du réseau. Il est à noter que le Bitcoin est open source, c’est-à-dire que son code est mis à la disposition du grand public. D’ailleurs, certaines cryptomonnaies (notamment les altcoins) ont été créées à partir du code source du Bitcoin.

Ethereum : une technologie répondant à de multiples utilisations

Ethereum image

L’Ethereum a été lancé par Vitalik Buterin en 2014 (environ 5 ans après la création du Bitcoin). Il s’agit sans doute de la deuxième crypto devise la plus populaire au monde. Le prix d’un ETH est actuellement de 181,13 € (au moment de la rédaction) pour une capitalisation boursière de 18, 484, 719, 734 €.

Dans tout les cas, le Bitcoin et l’Ethereum utilisent l’algorithme de consensus « Proof of Work » ou preuve de travail pour confirmer les transactions réalisées sur leurs réseaux, lesquelles viendront s’inscrire dans un bloc avant d’être ajoutées au Blockchain. L’Ethereum a par ailleurs la possibilité de créer des contrats sécurisés intelligents permettant d’alléger les frais de transactions.

Cette technologie utilise également l’algorithme « Proof of Stake » pour favoriser les meilleurs mineurs de l’ETH. Ceux qui ont apporté leur puissance de calcul au réseau seront rémunérés dans le cadre des « Smart Contracts ». Ce système aide lui aussi à lutter contre les attaques de hackers.

Quelle est la différence entre le Bitcoin et l’Ethereum ?

Le Bitcoin et l’Ethereum sont basés sur une monnaie virtuelle décentralisée (BTC et ETH) et utilisent le système « Proof of Work » ou preuve de calcul pour protéger leurs réseaux des attaques de hackers. Celui du Bitcoin s’appuie sur la fonction de hachage SHA-256 capable de produire un hash de 256 bits.

Ethereum et bitcoin photo

Mais depuis le lancement du système de « Proof of Stake » ou preuve d’enjeu appelé Hybrid Casper FFG (Friendly Finality Gadget) en avril dernier, le réseau Ethereum est devenu moins énergivore que le Bitcoin. Par ailleurs, le réseau Ethereum consomme environ 9 térawatts-heures d’électricité contre 37 térawatts-heures pour le Bitcoin.

Grâce au PoS Casper FFG, Ethereum pourra booster ses économies d’énergie et battre ses records. La technologie Bitcoin, de son côté, a établi une limite de « Blocksize » maximale d’un bloc de 1MB afin de lutter contre le spam. La durée de minage d’un bloc sur le réseau Bitcoin est de 10 minutes et le nombre de BTC émis sur le marché ne doit pas dépasser les 21 millions de bitcoins.

La technologie Ethereum, a contrario, est capable de miner un bloc toutes les 14 secondes et n’est pas limitée par une blocksize maximale. Par contre, une limite d’essence ou « gas limit » a été instaurée par les mineurs afin d’assurer l’exécution de toutes les transactions sur le réseau. En somme, l’Ethereum est plus rapide en termes de minage par rapport au réseau Bitcoin.

Pour plus d’informations consultez notre site : https://www.cryptoparty.fr